21 avril 2008

Et un sourire

Photo: Reno La nuit n'est jamais complèteIl y a toujours puisque je le disPuisque je l'affirmeAu bout du chagrin une fenêtre ouverteUne fenêtre éclairéeIl y a toujours un rêve qui veilleDésir à combler faim à satisfaireUn coeur généreuxUne main tendue une main ouverteDes yeux attentifsUne vie la vie à se partager.Paul EluardLe Phénix
Posté par hurluberlu à 15:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 avril 2008

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> <!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Entrée de Jésus à Jérusalem Quand ils approchèrent de Jérusalem et arrivèrent près du village de Bethfagé, sur le mont des Oliviers, Jésus envoya en avant deux des disciples: «Allez au village qui est là devant vous, leur dit-il. Vous y trouverez tout de suite... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 15:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 avril 2008

Photo: Reno Marcher, c'est te rencontrer à chaque instant, ô Compagnon de voyage !C'est chanter au bruit de tes pas !Celui que ton souffle a touché ne vogue pas à l'abri du rivage.Il déploie au vent une voile agitée et navigue sur une eau tumultueuse.Celui qui ouvre toute grande sa porte et en franchit le seuil reçoit ta salutation.Il ne reste point à compter son gain ou s'apitoyer sur ses pertes; les battements de son coeur scandent sa marche; car tu chemines avec lui pas à pas, o Compagnon de voyage ! Rabindranath TagoreLa... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2008

Mont Athos

~ Monastère Xeropotamou, Mont Athos ~Photo: Patrick Barnes Et il me reste à noter un voyage: aller vers la Semaine sainte, aller vers Pâques sur la presqu'île du Mont-Athos c'est de nouveau ressusciter. J'ai circulé de couvent en couvent à pied ou en barque. J'ai saisi l'origine et la fin de notre religion, la fin étant comme une source. Je dirai ce martèlement des syllabes grecques de l'évangile viriles et dorées, entendues à un kilomètre sur le chemin sous les arbres, puis frappant les cours, les parvis, les porches... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2008

Je suis

~ Luciole MySpace ~Je suis le tout débutD'un silence sans finD'un poème ambiguD'un dédale cartésienUn réveille-matinQui préfère quand il dortUn brin d'herbe rêvantDe devenir bouton-d'orJe suis la page blancheQui rêve de noirceurJ'suis l'oiseau sur la brancheQui rêve de profondeurJe suis un court instantQui veut être infiniEt même le beau tempsQui n'aime que la pluieJe ne suis qu'une porteQui veut rester ouverteJe suis la feuille morteQui pleure sa couleur verteJ'suis le verre à moitié videOu bien à moitié pleinJ'suis la salle qui se... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2008

le videpuis soudainla lueur qui accrochenos espoirsvers des lendemainsqui chantonnentPhilippe RebetezAtelier des saisons
Posté par hurluberlu à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2008

Photo: Reno Les cerisiers fleuris, blanc sur argent; joie tendre d'être seul avec mes pensées, mes sommeils, mes rêves au coeur d'un beau pays d'avril vert rose noir jaune et bleu, sous un ciel de mouvants nuages. De hautes averses blanchissent l'horizon, le soleil éclate et brûle en silence ma nuque. Un cerisier s'allume, s'éteint. Gustave RoudFeuillets
Posté par hurluberlu à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2008

Il n'y a plus de solitude là où est la poésie.Charles-Ferdinand Ramuz
Posté par hurluberlu à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 avril 2008

Laissez-moi découper cette minute dans l'étoffe du temps. D'autres laissent une fleur entre des pages, y enferment une promenade où l'amour les a effleurés. Moi aussi, je me promène, mais c'est un dieu qui me caresse. La vie est courte et c'est péché de perdre son temps. Je suis actif, dit-on. Mais être actif, c'est encore perdre son temps, dans la mesure où l'on se perd. Aujourd'hui est une halte et mon coeur s'en va à la rencontre de lui-même. Albert CamusL'envers et l'endroit
Posté par hurluberlu à 18:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 avril 2008

Photo: Reno Noter, un jour, tout ce qu'une série de rencontres, au cours d'une seule journée, t'apportent. Par la présence des êtres plus encore que par leurs propos. Tout ce que ces rencontres, en toi, fécondent. Autrement dit, tout ce qu'elles t'inspirent. Qu'est-ce, en effet, que l'inspiration, sinon le souffle venue de l'autre; et qui dépose en nous des graines, lesquelles germent en nous, et font de la parole que l'on profère, alors, un souffle à son tour fécondant. Georges HaldasFragments d'une graine
Posté par hurluberlu à 20:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]