31 octobre 2010

Hommage - Vin Nouveau

Déjà le vent se lève Déjà le blé mûrit sous un soleil d'or pâle un vrai soleil d'automne Très douce est la vendange Une vie a passé Il est fini le songe de la réalité Paraît l'autre versant C'est une vigne immense d'un bleu de ciel profond dont nul ne peut connaître le vin qu'elle produit Mais moi je vous le dis Patience les enfants On le boira ensemble assis des deux côtés d'une très longe table son vin d'éternité que serviront les anges qui furent nos gardiens sur cette même terre qu'il nous fallait... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2010

Le caractère sacré de la vie

Cet excès de bonheur dans les choses les plus simples: voir la campagne inondée par la rosée matinale; regarder à n'en plus finir le ciel, uni et calme en son bleu aux insondables profondeurs; entendre, une fois encore et toujours, le merle ou sentir le soleil vous toucher le dos de sa chaleur vivifiante, tandis qu'au loin sur la route une voiture passe ou, durant quelques secondes, dans le ciel, un avion. Être confondu par tant de beautés familières et porteuses à la fois du plus grand mystère. A qui, à quoi devons-nous tout cela?... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2009

Éclair serein

Très en dessous des eauxje me tiens solitaireJ'éclaire vos visagesIls me paraissent beauxMaintenant à distanceje revois mieux cet orqui brillait dans vos yeuxsur vos mains, sous vos pasJe revois peu à peumonter des profondeursce Noël sous-marinqui calme nos terreurset nourrit le matinJe vous vois mes amisdu fond de ce destinoù je sais qu'un beau journous serons réunisComme au temps de jadisles dix doigts de la mainJe vous vois mes amisdans un éclair sereinGeorges HaldasEstuaire de la mort
Posté par hurluberlu à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2009

Désert intime

La voix de Dieu s'est tueEt seul dans les jardinsle soleil parle aux pauvresNous vivons tousdans un désert sans finoù notre coeur attendNous allumons des feuxQui donc parmi les pierresfait refleurir la vie ?Qui nous parle de près ?Restons dans le désertNous y serons un jourvisités en secretGeorges HaldasEstuaire de la mort
Posté par hurluberlu à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2009

Rendre grâce

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Rendre grâce à tout et à chaque seconde qui passe. Rendre grâce à la lumière. Et au fait d'être là, vivant encore, et avec des facultés à peu près intactes. Rendre grâce aux jours qui croissent. Rendre grâce aux heures, avec, chacune, sa particularité. Rendre grâce aux choses, autour de nous, familières. A ce vin sur la table. A ces noix sur une assiette. Rendre grâce aux... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 19:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mai 2009

Dans ma chambreaujourd'hui solitairej'allume une bougiePour travailler encorePour revivre ma vieGeorges HaldasLa blessure essentielle
Posté par hurluberlu à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mai 2009

Les mots

Les mots sont les oiseauxde notre solitudeles mots nous sont donnéspour aimer pour nommer pour rappeler la viepour fixer la patriepour protéger les lieuxpour couvrir les abîmes pour accepter la nuitpour déjouer la mortet pour donner appuiaux faibles et aux forts ô Toi qui fis la terreje Te nomme et Tu luisTu dis paix sur la terrele ciel se réjouit.Georges HaldasPoèmes de Jeunesse
Posté par hurluberlu à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2008

Paroles du scribes - 3/3

"A travers un rien, l'ouverture à tout." "C'est dans le désert qu'il faut faire jaillir l'eau de la Source. Bref, tenter de devenir soi-même oasis." "Même si Dieu n'existait pas, il vaudrait la peine de l'inventer. Mais soyons tranquilles, il existe. Et bien au-delà de nos inventions." "Le pardon est la seule lumière qui transfigure." "Il y a des choses qu'il faut entreprendre. Ne serait-ce que par rapport à soi-même. Pour se mettre au clair ou se situer. Sans se préoccuper de... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juillet 2008

Paroles du scribe - 2/3

"La douce lumière du matin, par une journée radieuse, a secrètement quelque chose de commun avec le pardon." "Le seul bonheur désespéré est de se donner corps et âme à ce qu'on aime. Quand bien même on sait que d'avance perdue est la partie." "Nous sommes là, dans l'État de Poésie - et ceci dit sans emphase - pour unir le Ciel et la Terre. A notre niveau, bien entendu, et à notre mesure, comme l'a fait, dans la plénitude de sa relation au «Père», le Christ." "Et toujours, et plus que... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2008

Paroles du scribe - 1/3

"On passe, dans nos vies, de la naissance d'en bas à celle d'en haut." "La joie est l'expression de la suprême liberté dans la relation à la Source." "C'est dans le silence et la solitude qu'on pressent la plénitude de la relation vitale." "C'est quand je m'en tiens aux petites choses, que les grandes me sont révélées." "L'essentiel ne peut se rencontrer que du côté de l'intime. Jamais au-dehors. Ainsi le mystique sera-t-il toujours plus près de la Source que le scientifique... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]