10 septembre 2009

Les Écritures

DSC_1638

Sans sous-estimer l'importance de la science expérimentale, qui dans la lutte pour la vie est peut-être de première nécessité, nous ne pouvons néanmoins fermer les yeux sur ses limites. J'ai entendu un jour l'histoire suivante d'un professeur d'astronomie qui discourait avec enthousiasme de nébuleuses et d'autres merveilles célestes dans un planétarium. Remarquant qu'un modeste prêtre s'était joint à son groupe d'étudiants, le professeur lui demanda:
"Que disent vos Écritures de l'espace cosmique et de ses myriades d'étoiles ?"
Au lieu de donner une réponse directe, le prêtre posa, à son tour, une question:
"Dites-moi, Monsieur le Professeur, pensez-vous que la science inventera des télescopes encore plus puissants permettant de voir plus loin dans le firmament ?
- Bien sûr, un progrès est possible et la science perfectionnera toujours les appareils pour explorer l'espace, répliqua l'astronome.
- Il y a donc espoir qu'un jour vous aurez des télescopes qui pourront montrer jusqu'au dernier détail tout ce qu'il y a dans le cosmos ?
- Ce serait impossible: le cosmos est infini, répliqua le savant.
- Alors il y a une limite à la science ?
- Dans ce sens, oui.
- Eh bien! Monsieur le Professeur, dit le prêtre, là où s'arrête votre science, la nôtre commence, et c'est de cela que parlent nos Écritures."

Archimandrite Sophrony
Sa vie et la mienne

Posté par hurluberlu à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les Écritures

Nouveau commentaire