15 juin 2009

Rendre grâce

Haldas5

Rendre grâce à tout et à chaque seconde qui passe. Rendre grâce à la lumière. Et au fait d'être là, vivant encore, et avec des facultés à peu près intactes. Rendre grâce aux jours qui croissent. Rendre grâce aux heures, avec, chacune, sa particularité. Rendre grâce aux choses, autour de nous, familières. A ce vin sur la table. A ces noix sur une assiette. Rendre grâce aux arbres et aux oiseaux. Aux cloches de l'église qui sonnent. Rendre grâce à la Petite Fontaine, à qui, chaque jour, je rends visite. Rendre grâce, oui, à tout ce qui passe et qui, en nous, ne passe pas. Rendre grâce au silence à partir duquel la parole peut prendre son essor. Rendre grâce à la parole, si imparfaite soit-elle, et qui néanmoins nous permet de rendre grâce. Rendre grâce, bien sûr, à la Source, par qui toutes choses sont. Rendre grâce aux vivants et aux morts, et à leur secrète communion. Rendre grâce au soir qui vient et à l'aube où tout, semble-t-il, recommence. Rendre grâce au merle. Au vent dans les feuillages. A la main qui verse un peu de vin. Coupe le pain. Bref, et encore une fois, rendre grâce à tout. Même à la mort, quand elle vient. Rendre grâce enfin au fait qu'on en finirait pas de rendre grâce, car nul ne peut, par ces mots, rendre grâce à l'illimité. Mais à cette impossibilité même il faut rendre grâce, en ce qu'elle nous fait prendre la mesure de nos limites. Que seul excède le fait de rendre grâce.

Georges Haldas
L'ORIENT INTÉRIEUR

Posté par hurluberlu à 19:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Rendre grâce

    woaw

    C'est un beau texte, et vous lui avez rendu toute sa splendeur en le lisant dimanche. Merci!

    Posté par litane, 17 juin 2009 à 10:44 | | Répondre
Nouveau commentaire