31 mars 2008

Les prodiges de l'esprit sont des miracles de la simplicité.Roger Judrin
Posté par hurluberlu à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2008

Photo: Orthodoxphotos.com L'important, ce n'est pas ce que tu laisseras après toi, mais ce que tu auras apporté de mieux, laissant ainsi une parcelle de toi-même dans ce que tu auras créé au nom de l'amour, au nom du Seigneur et pour tes proches. L'essentiel, c'est que, quoi que tu fasses, tu le fasses pour aider ton prochain, soulager ses souffrances et que tu pries pour lui. Père ArsènePasseur de la foi, consolateur des âmes
Posté par hurluberlu à 21:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mars 2008

Photo: Jef Van den Houte Je regardai son petit visage pâle et vis ses yeux cernés par les ombres de la misère et de la pauvreté, sa bouche entrouverte, telle une blessure profonde dans une poitrine douloureuse, ses bras nus et maigres, sa petite taille frêle et courbée par le plateau de fleurs, telle une tige de rose jaune fanée entre les herbes éclatantes. J'observai toutes ces choses en un clin d'oeil, montrant mon apitoiement par des sourires plus amers que des larmes, ces sourires qui se fendent dans le tréfonds de nos coeurs... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2008

Photo: Jef Van den Houte "Un poète est venu, on ne l'a pas reconnu et on ne sait pas qui il est.C'est simplement un homme, un homme parmi les hommes, un homme comme les autres hommes.""Le poète est venu; les mots sortent de lui tout le temps, comme quand les ruches se réveillent." C.F. RamuzPassage du Poète
Posté par hurluberlu à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mars 2008

Dans neuf mois c'est Noël !

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> L'Annonciation Le sixième mois, Dieu envoya l'ange Gabriel dans une ville de Galilée, Nazareth, chez une jeune fille fiancée à un homme appelé Joseph. Celui-ci était un descendant du roi David; le nom de la jeune fille était Marie. L'ange entra chez elle et lui dit: « Réjouis-toi ! Le Seigneur t'a accordé une grande faveur, il est avec toi. » Marie fut très troublée par ces mots; elle se... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 08:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mars 2008

Je suivais l'étoile filante,Rapide elle a fui comme un trait,Je n'ai pu terminer, trop lente,De murmurer un voeu secret.Elle passa l'étoile fée,Oh! que ne puis-je m'élancerQuittant la route inachevée,M'envoler, m'enfuir, m'effacer...Eudoxie RostopchinaAnthologie de la poésie russe
Posté par hurluberlu à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2008

Vendredi Saint

Jésus, reste auprès de moi,Sur la route de la vie.Je m'avance sans effroiPuisqu'en toi je me confie.Bienheureux dès ici-bas,Qui s'engage dans tes pas ! Je suis le chemin et, si quelqu'un veut Me suivre, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il Me suive. Matthieu 16, v 24
Posté par hurluberlu à 13:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2008

La Foi

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Mère Gabrielle "Je ne sais qu'une seule chose et qui n'est ni fierté, ni imagination et que j'ai de manière continuelle, à tout moment du jour et de la nuit, où que je sois ... Premièrement La Foi, deuxièmement la Foi, troisièmement la Foi. C'est tout. Je ne peux vous en dire plus. Elle me vivifie et guide mon existence." "Ce que quelqu'un fait, tu peux le... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2008

En vertu de l'amour

Photo: Reno J'ai dénoué la chambre où je dors, où je rêve,Dénoué la campagne et la ville où je passe,Où je rêve éveillé, où le soleil se lève,Où, dans mes yeux absents, la lumière s'amasse.Monde au petit bonheur, sans surface et sans fond,Aux charmes oubliés sitôt que reconnus,La naissance et la mort mêlent leur contagionDans les plis de la terre et du ciel confondus.Je n'ai rien séparé mais j'ai doublé mon coeur.D'aimer, j'ai tout créé: réel, imaginaire.J'ai donné sa raison, sa forme, sa chaleurEt son rôle immortel à celle qui... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Photo: Vladimir Jovanovic Il est minuit, et jusqu'à présent je n'ai pas écrit sur le papier le mot que mes lèvres prononcent, parfois dans un murmure et d'autres fois à voix haute. Je place ce mot que je souhaite prononcer au coeur même du silence, car le silence protège tout ce que nous disons avec affection, ferveur et foi. Et le silence, May, emporte nos prières où nous voulons, ou bien les élève jusqu'à Dieu.Je vais me coucher maintenant et dormir longtemps cette nuit. Je vous dirai dans mes rêves ce que je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]