14 mars 2008

00neruda

Le travail de l'écrivain ressemble fort à celui de ce pêcheur arctique. L'écrivain doit chercher le fleuve et, s'il le trouve gelé, il lui faut trouer la glace. Il doit s'armer de patience, supporter la température et la critique adverse, défier le ridicule, chercher le courant profond, lancer l'hameçon au bon endroit pour, après tant et tant d'efforts, sortir de l'eau un tout petit poisson. Mais il s'entête et relance sa ligne, contre le froid, contre la glace, contre l'eau, contre la critique, sa pêche grossira un peu plus chaque fois.

Pablo Neruda
J'avoue que j'ai vécu

Posté par hurluberlu à 16:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Le travail de l'écrivain ressemble fort à celui

    A la pêche aux mots

    C'est très beau tout ça. Et je dois dire que tu commences à devenir un très bon pêcheur.
    Continue la pêche, les poissons-mots que tu y trouves sont magnifiques.

    Posté par Sandrine, 15 mars 2008 à 09:47 | | Répondre
  • Très belle image...

    Posté par célestin, 26 mars 2008 à 20:21 | | Répondre
Nouveau commentaire