08 décembre 2007

La Vie

IMGP4041
Photo: Reno

La Vie est plus ancienne que toute chose vivante, tout comme la beauté resplendissait avant que naissent sur terre des choses belles, et la vérité était vérité avant d'être exprimée.
La Vie chante dans nos silences, et les rêves dans notre sommeil. Même lorsque nous sommes défaits et accablés, la Vie triomphe. Lorsque nous pleurons, la Vie sourit au jour, et elle reste libre quand nous traînons nos chaînes.
Bien souvent, nous trouvons la Vie amère, mais seulement parce que nous sommes nous-mêmes assombris par l'amertume; nous la jugeons vide et vaine, mais seulement dans les moments où l'âme s'en va errante, en des lieux désolés, et lorsque le coeur est enivré par un moi trop envahissant.
Profonde est la Vie, et sublime et lointaine. Votre vue la plus perçante ne peut en apercevoir que les pieds, mais elle est proche de nous. Et si le souffle de votre haleine n'atteint que son coeur, cependant, l'ombre de votre ombre passe sur son visage, et l'écho de votre plus faible appel fait naître dans sa poitrine un printemps et un automne.
La Vie est voilée, cachée même, comme est voilé et caché votre moi le plus intime. Mais quand la Vie se met à parler, tous les vents deviennent paroles, et quand elle parle davantage, le sourire de vos lèvres et les larmes de vos yeux deviennent eux aussi paroles. Quand la Vie chante, les sourds entendent et deviennent attentifs; quand elle s'approche doucement, les aveugles la voient et la suivent, frappés de stupeur et d'admiration.

Khalil Gibran
Le jardin du prophète

Posté par hurluberlu à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La Vie

Nouveau commentaire