30 novembre 2007

Pour vivre ici

Photo: Reno Le vent passe en les branches mortesComme ma pensée en les livres,Et je suis là, sans voix, sans rien,Et ma chambre s'emplit de ma fenêtre ouverte. En promenades, en repos, en regardsPour de l'ombre ou de la lumièreMa vie s'en va, avec celle des autres. Le soir vient, sans voix, sans rien.Je reste là, me cherchant un désir, un plaisir;Et, vain, je n'ai qu'à m'étonner d'avoir eu à subirMa douleur, comme un peu de soleil dans l'eau froide. Paul EluardPremiers Poèmes
Posté par hurluberlu à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2007

Le regard

Photo: Ju' Je veux que le regard occultetoute douleur du coeur,qu'il soit paisible et clair,chargé de mystique émotion ... Et les douleurs qu'il portent en luien son éternelle amertumese changeront dans le regarden mansétude et en douceur. Et le regard des yeux qu'emplitcertain déclin crépusculaire,au souvenir d'une souffranceprofonde mais déjà moins vive Aura un éclat de vertufaite de lumière et d'amouret il perdra toute inquiétude. Le regard alors sera unefleur de douleur et d'émotionque la douceur a sanctifiée. ... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2007

Laisse seulement subsister

Laisse seulement subsister ce peu de moi par quoi je puisse te nommer mon tout.Laisse seulement subsister ce peu de ma volonté par quoi je puisse te sentir de tous côtés, et venir à toi en toutes choses, et t'offrir mon amour à tout moment.Laisse seulement subsister ce peu de moi par quoi je ne puisse jamais te cacher.Laisse seulement cette petite attache subsister par quoi je suis relié  à ta volonté, et par où ton dessein se transmet dans ma vie : c'est l'attache de ton amour. Rabindranath TagoreL'offrande lyrique
Posté par hurluberlu à 21:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 novembre 2007

Coquillage

Photo: N.Crepy On m'a offert un coquillage. Il y chanteune mer de mappemondeet l'eau emplit mon coeuravec ses petits poissonsd'ombre et d'argent. On m'a offert un coquillage. Federico Garcia LorcaChansons
Posté par hurluberlu à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2007

Nous deux

Photo: Kirikou Nous deux nous tenant par la mainNous nous croyons partout chez nousSous l'arbre doux sous le ciel noirSous tous les toits au coin du feuDans la rue vide en plein soleilDans les yeux vagues de la fouleAuprès des sages et des fousParmi les enfants et les grandsL'amour n'a rien de mystérieuxNous sommes l'évidence mêmeLes amoureux se croient chez nous. Paul EluardLe Phénix
Posté par hurluberlu à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2007

La musique

Photo: Kirikou Par mon oreille,  je voyais la beauté des sentiments de ma bien-aimée qui me détournaient de l'essence même de son discours; les joyaux de ses sentiments prenaient corps en une musique, celle de la voix de l'âme.La musique est en effet le langage des âmes, et les mélodies sont des brises suaves qui font vibrer les cordes du cœur. Elle est ces subtils doigts qui frappent a la porte des sens et réveillent la mémoire qui exhume alors des événements forts de son passé que les nuits avaient ensevelis.Elle est ces... [Lire la suite]
Posté par hurluberlu à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2007

Préambule

Il n'y a pas de hasards ... Bienvenue à vous ! L'amoureux des mots, que je prétends être, ne souhaite pas vous emberlificoter avec trop de tintouins. Il aspire simplement à vous présenter Un tutti frutti de ce qui l'inspire et de ce qu'il respirePêle-mêle littéraire, méli-mélo poétiqueSalmigondis extraordinaire, fouillis utopique Bonne visite, évasion ou promenadeAmicalement Reno ... il n'y a que des rendez-vousPaul Eluard
Posté par hurluberlu à 17:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]